MENU   :: Lezards, Serpents,... en Equateur ...  
Géographie
Carte Equateur
Identité Equateur
Quito
Otavalo
Cuenca
Guayaquil
Esmeraldas
Baños
Tena
Coca
Macas
Parcs nationaux
Amazonie
Andes
Galapagos

Générales
Histoire
Les Incas
Politique
Peuples & cultures
Artisanat
Journaux
Darwin Charles
La Condamine

Pratiques
Ambassades...
Office tourisme
Cie Aériennes
Eléctricité,argent
Santé,sécurité
Fêtes
Infos trek
Vos bagages
Liens

Faune & Flore
Mammifères
Insectes
Oiseaux
Lézards, serpents
Flore

e-Equateur
Contact
Identité
Forum
Tours
Hôtels

 


:: Introduction :

Les réptiles sont des animaux qui se caractérisent pour leur «sang froid» et avoir des écailles (clairement visibles ou pas).
On dénombre environ 8.000 espèces dans le monde, sur lesquels près de 400 vivent en Equateur, notament dans les zones géographiques les plus basses comme Amazonie ou Côte Pacifique.

De ces 400 espèces plus de 30% sont de plus endémiques, et ces chiffres ne sont qu'une évaluation puisqu'on découvre régulièrement dans le pays de nouvelles espèces (1 à 3 espèces par an).

    Nous pourrions diviser les réptiles en 6 grands groupes:
  • Tortues
  • Serpents
  • Couleuvres Aveugles
  • Caïmans et Crocodiles
  • Lézards et Iguanes
  • Tuataras


:: Répartition :

  Monde Equateur
Couleuvres aveugles 158 2
Lézards - Iguanes 4560 153
Serpents 2935 204
Tortues 294 30
Caïmans et Crocodiles 23 5
Tuataras 5 0
TOTAL 7 969 394
-- Source : Coloma, Ron y Quiguango (2000) --


:: Détails :

* Lézards :
Les lézars, Iguanes et gekos (Sauria) représenten le plus important groupe de réptiles à travers le monde, avec environ 4500 espèce dont 153 espèces en Equateur.
Bien que l'on puisse en observer dans sur les plateaux andins, la majorité de ces espèces préfère les zones tropicales (- de 1000 m. d'alt.) ainsi que l'archipel des Galapagos où l'on retouve l'unique saurien marin du monde, l'Iguane Marin (Amblyrhynchus crístatus).
Ces iguanes s'alimentent presqu'exclusivement d'algues marines, ce qui les entraine à partager leur temps entre l'océan et la terre.
Du fait de cette alimentation, ils sont trés vulnérables aux changements de température de l'eau comme avec le phénomène du Niño.

* Tortues:

Charapa
Charapa (Amazonie)

Elles se comptent au nombre de 30 en Equateur et se trouvent toutes dans les zones tropicales à - de 1000 m. d' altitudes.
Quatre espèces vivent dans les zones marines continentales et des îles Galapagos.
Les autres se répartissent entre la Côte et l'Amazonie.
Le grand danger pour ces espèce est qu'elles représentent une grande source d'alimentation pour les poulations locales (viande et oeufs) notament dans la zone amazonique.
Depuis un certain temps, de nombreux projets voient le jour pour l'élevage de ces tortues qui sont en danger d'extinction.
L'une des plus fameuses de ces tortues restent la Tortue Géante que l'on peut observer aux Galapagos et qui seraient diviser en 12 espèces différentes, toutes endémiques.
Ces tortues peuvent peser jusqu'à 200 kg, mesurer plus d'1 m. et vivre plus de 100 ans.
Leur histoire est tragiquement liée à celles de boucaniers, baleiniers qui l'utilisèrent comme source de nourriture, on parle de bateaux pouvant en charger jusqu'à cent !
Ces tortues pouvant survivrent des mois sans manger, représentaient de la chair bien fraîche en plein milieu de l'océan.
Aujourd'hui, elle est bien protégée et la Station scientifique Charles Darwin, se charge également d'un travail de reproduction en captivité.
Etant l'un des symboles de l'Equateur, ce majesteux animal se doit d'être protégé par tous.

* Serpents:

Serpent
Fer de Lance

L'Equateur dénombre 204 espèces de serpent, dont aucun ne se trouve à une altitude supèrieure à 3000 m.
C'est donc, une fois de plus, dans les régions tropicales que l'on va les retrouver en nombre.
Contrairement aux idées reçues, la majorité de ces serpents ne sont pas venimeux, et sont même, bien souvent, bénéfiques au bon équilibre écologique.
Le plus venimeux de ces serpents est le «fer de lance» appelé X (prononcer équis) en Equateur pour la coloration en forme de croix qu'il a sur la partie supérieur de la tête.
Il en existe de toutes tailles, mais une fois encore, pas de parano, ces serpents ont comme habitude de fuir la présence de l'homme.
L'espèce la plus connue est bien evidemment celle du Boa.
L'Anaconda qui fait partie de ce groupe, est devenu le serpent le plus terrorisant depuis la sortie d'une serie de films !!
Ces serpents peuvent atteindre des longueurs de 11 m., mais ils sont trés rares ayant cette taille.
N'ayant pas de venin, leur technique de chasse est l'ettouffement de leur proie, grâce à leur force, ces serpents s'enroulent autour de leurs victimes et les ettouffent.
Notons l'un des plus petits specimens de ces serpents, les typhlops, (Serpents aveugles), de 10 à 80 cm de long, ils ressemplent plus à un gros ver qu'à un serpent, du reste, leur habitat est souterrain, leur tête fortement osseuse, leur permettant de creuser, et se déplace en ligne droite et non par ondulation comme les autres serpents.
Il est facile de les découvrir en amazonie après des pluies violentes et l'innondation de leur reseau souterrain.

* Caïmans:

Bébé Caïman
Bébé Caïman

Le caïman noir se trouve exclusivement en Amazonie, dont il est le plus grand reptile, pouvant atteindre jusqu'à 6 m.
Il est identifiable grâce aux bandes blanches (ou jaunes) qu'il possède sur ces flancs.
Son alimentation est variée même si ses proies sont généralement des poissons, il peut tout de même aller sur les berges pour y attaquer d'autres animaux.
Sa population a été décimé à près de 99 %, c'est dire dans l'état critique où il se trouve.
Le Caïman blanc, se retrouve, lui, que ce soit en amazonie comme sur la côte.
Il est de taille inférieure aux 3 m.
Il se nourrit lui aussi essentiellement de poisson mais peut attaquer d'autres animaux.
Sa situation est elle aussi critique, entrainant un grave déséquilibre dans la chaîne alimentaire. En effet, leur disparition signifie aussi bien souvent la disparition d'autres poissons.
Explication : les caïmans sont friands de piranhas, avec leur disparition, ces derniers pulullent et dévorent les autres espèces.

* Crocodile de la côte :
On le retrouve donc sur la côte Pacifique du pays, vivant entre eaux douces et eaux salées.
Il peut atteindre une taille adulte de 7 m. et est actif essentiellemnt la nuit.
Son alimentation variée est basée sur le poisson, tortue, crabes et autres petits mamifères.
Protégés aujourd'hui, il n'en fût pas toujours de même.
On parle qu'en 1934 l'Equateur exporta près de 47 000 peaux de crocodiles !

Que ce soit Caïmans ou Crocodiles, il n'ya en fait que peut de récits d'accidents avec l'homme, ces espèces n'étant aggressives que dans de rares cas, notament celui de la protection des nouveaux-nés.


:: Vivarium de Quito .

Bien mieux que des mots, n'hésitez pas à visiter le :
Vivarium de Quito
Av. Amazonas 3008
Parque La Carolina -
Quito.

(fermé le lundi)
Notre ami français, Jean-Marc, en fût longtemps le directeur.