MENU  

:: Histoire de l'Equateur ...

 
Géographie
Carte Equateur
Identité Equateur
Quito
Otavalo
Cuenca
Guayaquil
Esmeraldas
Baños
Tena
Coca
Macas
Parcs nationaux
Amazonie
Andes
Galapagos

Générales
Histoire
Les Incas
Politique
Peuples & cultures
Artisanat
Journaux
Darwin Charles
La Condamine

Pratiques
Ambassades...
Office tourisme
Cie Aériennes
Eléctricité,argent
Santé,sécurité
Fêtes
Infos trek
Vos bagages
Liens

Faune & Flore
Mammifères
Insectes
Oiseaux
Lézards, serpents
Flore

e-Equateur
Contact
Identité
Forum
Tours
Hôtels

 
La Puissance de La Civilisation INCA

A l’origine de la civilisation Inca, il y a Viracocha, le dieu qui a fait naître leur monde à l’endroit du lac sacré de Titicaca.

Les premiers vivants a être nés là-bas se sont par la suite transformés en montagnes, aujourd’hui les plus fortes, les plus hautes du Pérou : Apu Ancohuma et Apu Illampu (Apu étant un mot quechua signifiant " Seigneur ")
Ces sommets montagneux représentaient pour les Incas des divinités protectrices. Sur une des îles du lac Titicaca, Inti le Dieu du soleil s’est extrait du rocher sacré le jour de sa naissance et a bondi dans le ciel. Plus loin sur une île plus petite, la mère des Incas, la Lune s’y est reposée le jour de sa naissance.

On dit aussi que c’est Manco Capac et Mama Ocllo qui seraient sortis des eaux du Lac, accompagnés de trois couples constitués par leurs frères et sœurs : Ayar Cachi et Mama Cora, Ayar Auca et Mama Huaco, Ayar Uchu et Mama Rahua. Lorsque ces premiers Incas arrivent dans la région de Cuzco, celle-ci est déjà occupée par différents groupes. Mais les Incas les battront au cours de plusieurs années de guerre, créant ainsi l’Empire Inca qui ne sera achevé qu’en 1480 après quatre vingt longues années de batailles. L’empire inca représente alors un immense pays constitué de l’Equateur, de tout le Pérou (à qui les conquistadors ont donné le nom et la capitale, Lima), d’une partie de la Bolivie et d’une grande moitié du Chili.

Le premier Inca, Manco Capac a régné au 10ème siècle, de là les souverains se succèderont jusqu’en 1572 avec le dernier d’entre eux : Tupac Amaru.

Les Incas, peuple très religieux comme tous les peuples de l’ancien Pérou, choisissent de développer le culte d’Inti, le soleil. Ce soleil, ancêtre commun à toute la tribu a, en toute logique, pour représentant sur terre l’Inca lui-même. A travers tout l’empire des temples lui sont consacrés.
De nombreuses personnes sont au service de ces temples et du culte. Les prêtres sont chargés des rituels et des sacrifices perpétrés au cours des nombreuses cérémonies qui jalonnent le cours de l’année. Les Vierges du Soleil sont des jeunes filles qui ont été enlevées à leur famille pendant leur enfance ; certaines d’entre elles font office de concubines de l’empereur, d’autres sont employées dans les ateliers de tissage, et le dernier groupe se consacre totalement au temple en restant cloîtrées jusqu’à la fin de leurs jours.

Tout peuple conquis par les Incas est tenu d’adopter le culte du soleil ; mais le soleil n’est pas le seul astre a être vénéré, il y a aussi des cultes à la Lune, à Vénus et aux Pléiades.

Les Incas accordent une place très importante à leurs dieux et les célèbrent très souvent (en sacrifiant leurs plus beaux lamas, les enfants des nobles de leur civilisation, en leur offrant leurs plus beaux tissus, leurs meilleures récoltes et leurs meilleurs breuvages dont la chicha, bière cérémonielle à base de maïs.) Ils les implorent également pour résoudre les problèmes de la vie.

Le Sapa Inca (littéralement " Unique seigneur "), leur souverain était désigné par son prédécesseur juste avant sa mort. Il appartenait le plus souvent au Panaca, la descendance du souverain. La femme officielle de l’Inca était désignée sous le nom de Coya, mais ce dernier vivait également entouré de nombreuses autres femmes et concubines ; la plupart se donnant la mort à la propre mort de l’Inca (quelle soit survenue tard ou en pleine jeunesse)

Lors d’un Pachacuti (grand bouleversement annonçant le début d’une nouvelle ère), les Incas ont vu débarquer dans leur pays des " hommes sauvages et poilus montés sur d’étranges lamas ". Vers 1500, les conquistadors espagnols venaient de poser le pied sur leur terre sacrée. Assoiffés d’or et de batailles, ils ont mis fin en quelques années au majestueux Empire Inca.

Voir aussi : Histoire de l'Équateur | Peuples et cultures